Histoire

Le quartier de la piscine (ancien quartier Nobel-Bozel)

À la fin du XIXe siècle, Petit-Quevilly connaît un bouleversement industriel et démographique qui marque son territoire. De nombreuses manufactures s’installent. C’est à la place de l’une d’elles que se construit le quartier de la piscine dans les années 1970, offrant un autre visage à la ville.

L'usine Bozel-Malétra

En 1797, les travaux de l’avenue de Caen (actuelle Jean-Jaurès) amorcent la transformation de Petit-Quevilly, village de 800 agriculteurs et artisans.

L’industrie chimique connaît un véritable essor en France et particulièrement dans l’agglomération rouennaise, proche de la Seine. Les industriels profitent des pâtures disponibles sur Petit-Quevilly pour installer des usines chimiques, métallurgiques et textiles.

En 1808, Pierre Malétra crée une manufacture pour fabriquer de l’acide sulfurique, avenue de Caen (entre les actuelles place Waldeck-Rousseau et avenue Prévert). En 1862, l’entreprise, employant 350 salariés, met au point un four à combustion pour brûler les pyrites, mondialement connu. En 1900, l’usine s’étend sur 26 hectares et fait travailler 800 salariés. Le directeur construisit de nombreuses habitations pour son personnel autour de l'usine. 25 ans plus tard, elle devient Bozel-Malétra. Petit-Quevilly compte alors plus de 13 000 habitants.

Fermeture de l'usine et construction du quartier Nobel

En 1957, l’usine Nobel-Bozel est désormais en plein centre-ville, ses bâtiments sont délabrés et la sécurité est jugée préoccupante. En 1965, elle ferme ses portes.

Bâtiments et cheminées sont détruits en 1972 pour laisser place à la construction des immeubles d’un nouveau quartier. Les premières tours s’érigent rue Jacquard puis rue Pablo-Neruda. Un centre commercial et 5 écoles sont édifiés…

En 1977, les 1 645 logements déjà réalisés offrent tout le "confort moderne", vite apprécié par les habitants. La piscine Tournesol, en coupole, accueille les nageurs en juin de la même année. Véritable emblème, c’est une des rares de ce type encore en fonctionnement en France.

Le quartier de la Piscine

Dans les années 2000, la Ville souhaite améliorer le cadre de vie des 5 000 habitants du quartier. Une crèche et une maison de l’enfance sont installées en 2013 près de la piscine et l’aire de jeux est restructurée.

Ce renouveau s’accompagne de la création de pistes cyclables, d’une place arborée et piétonne, d’une entrée de ville, de stationnements, de poubelles enterrées…

Les bailleurs engagent également des travaux dans une démarche résidentielle et la Ville entreprend, sur l'année 2020 / 2021, la rénovation de la piscine et la mise aux norme en terme d'accessibilité. Le quartier de la piscine fera bientôt le lien avec le futur éco-quartier Flaubert, à deux pas, près de la Seine…

Réaménagement en cours

D'ici 2024, et en concertation avec les habitants, des immeubles et des écoles vont être démolis, des maisons, de petites résidences, des équipements de proximité, une salle de sport seront construits. Un nouveau groupe scolaire sera créé et un autre agrandi. Plus visible et aéré, le quartier va s'ouvrir vers la ville…