Réaménagement du quartier de la piscine

Dans le cadre du projet Quevilly 2026, la Ville prévoit le réaménagement complet du quartier de la piscine : extension et rénovation de la piscine municipale, construction d'un groupe scolaire, résidentialisation et réhabilitation d'anciens immeubles....

Ce projet a pour objectif de recréer le quartier de la piscine de l’ouvrir et le relier aux autres quartiers. La végétation, élément essentiel dans ce réaménagement, est préservée et mise en valeur. Plus d’espaces verts, plus de place aux piétons et plus d’équipement sportifs pour offrir aux habitants un environnement agréable permettant la cohabitation des différents habitants de la Ville : nos aînés et familles.

Les travaux

Des démolitions

  • Immeubles : 5 rue Allende, 5 et 7 rue Matisse, 15 à 23 rue Pablo Neruda ;
  • Écoles : Louis Saint-Just, Elsa Triolet, Casanova, Desnos ;
  • Salle de sport : Robespierre.

De nouvelles constructions

  • Maisons individuelles ;
  • Résidences intermédiaires (2 à 4 étages) ;
  • 2 groupes scolaires ;
  • Salle de sport et équipement sportif ;
  • Structure sociales : 16, 19, Espace citoyen/Maison du projet.

Des réhabilitations

  • 4, 6, 8, 10, 12, 14 rue Gauguin ;
  •  46, 48, 50 rue Jacquard ;
  •  2 rue Allende ;
  •  2, 3, 4, 6, 8 et 9 rue Matisse.

Des réaménagements

  • La piscine.

Plaine Neruda

Le nouveau quartier sera dynamique et propice à l'activité physique. L'équipement sportif au sein de la plaine Neruda est entièrement repensé et co-construit avec les habitants afin de créer un espace de détente et de sport qui répond à leurs propres attentes.

Elle accueillera :

  • Un nouvel équipement sportif
  • Une promenade surélevée
  • Un skate-park
  • Un terrain de sport
  • Des toboggans
  • Un terrain de pétanque
  • Des structures d'accueil municipales : 16, 19, Espace citoyen/Maison du projet
  • La maison de l'enfance Daudet
  • De la biodiversité

La promenade surélevée

Une ligne horizontale, promenade surélevée, vous permet de profiter de la végétation environnante tout en pratiquant une activité physique. Le parcours est sécurisé et aménagé de manière à ne pas croiser les véhicules motorisés. Végétation préservée : chênes rouges, féviers d’Amérique, érables planes, pins sylvestres, noyers royaux, vivaces et graminées (molinies, joncs, iris).

Les nouveaux lieux d'accueil

Situés sous la circulation piétonne surélevée, les structures municipales le 16, le 19 et l’espace citoyen/maison du projet sont un prolongement du gymnase, on y accède par un large parvis, permettant la rencontre des usagers. La maison de l’enfance Daudet, quant à elle, est agrandie.

Chronologie du projet

  • En cours et jusqu'à fin 2020 : Relogement pour Logirep. Terminé pour Seine Habitat.
  • A partir de l'été 2020 : Démolition des bâtiments de Seine Habitat
  • A partir de l'automne 2020 : Rénovation et extension de la piscine
  • Début 2021 : Démolition des bâtiments et des parkings LOGIREP
  • 2021 - 2025 : Réhabilitation et résidentialistion LOGIREP
  • Janvier 2021 - fin juillet 2022 : Chantier nouveau groupe scolaire
  • Démolition desécoles Saint-Just et Triolet
  • Printemps 2023 : livraison du nouvel espace sportif de la plaine Neruda, de la maison de l'enfance Daudet agrandie et de l'Espace Citoyen / Maison du projet
  • Réhabilitation + extension du group scolaire Picasso
  • Démolition des écoles Casanova et Desnos
  • Création d'une nouvelle passerelle
  • Aménagement de la place centrale et de la piscine
  • Construction de noveaux logements.

Les travaux devraient durer jusqu'en 2026.

Un nouveau groupe scolaire dans le quartier de la piscine

Dans le cadre du projet NPNRU, un nouveau groupe scolaire va être construit sur la plaine Neruda, remplaçant ainsi l’école élémentaire Louis Saint-Just et l’école maternelle Elsa Triolet. Celles-ci étant ouvertes jusqu’à la finalisation du nouveau groupe dont la livraison est prévue pour septembre 2022.

Le nouveau groupe scolaire rassemblera donc deux écoles, maternelle et élémentaire dans un même établissement pour permettre aux enfants et notamment aux fratries de rester ensemble malgré les différences d’âge.

Emplacement du nouveau bâtiment

La plaine Neruda est l’espace idéal pour placer la nouvelle école. Le lieu est très végétalisé et est à proximité à la fois de Petit-Quevilly Village, de la piscine et du nouvel équipement sportif. En effet, un nouvel équipement sportif est prévu en co-construction avec les habitants afin de répondre aux besoins des enfants, des parents mais aussi des différents usagers de l’équipement actuel.-

Un projet innovant

Le nouvel établissement scolaire répond à différents critères : pédagogique et ludique pour le bien-être des enfants à travers une architecture sous le thème de l’origami, inclusif et accessible à tous, sécurisé et durable.

Ce projet d’envergure répond au besoin d’accueil plus grand, 17 classes au lieu de 13 actuellement, tout en améliorant le quotidien de nos écoliers grâce à un mobilier intérieur moderne et ludique. La création d’espaces modulaires éducatifs et innovants va permettre aux enfants d’avoir accès à des outils numériques intégrés aux classes.

Financement du groupe scolaire

Le coût total de l’opération est estimé à 7 072 000 € HT.

Une nouvelle piscine

La piscine municipale, dite « Tournesol », a été créée en 1977 dans le cadre du plan « 1 000 piscines ». Conçu par l’architecte Bernard Schoeller, elle se compose d’un bassin de 25 mètres de longueur, de 10 mètres de large et une profondeur variant de 0,80 à 2 mètres.

 

Elle se situe dans le cœur urbain de la ville, dans le quartier qui porte aujourd’hui son nom ; quartier de la Piscine. Après des années d’entretien, elle bénéficie aujourd’hui d’une rénovation totale.

Réaménagée et plus fonctionnelle

Le quartier de la piscine bénéficie d’un réaménagement urbain : les voiries, les habitations et les différentes structures municipales. Dans cette optique de renouveau, il est évident que la piscine, lieu rassemblant les habitants de toute la ville, doit redevenir un espace agréable, chaleureux et fonctionnel, pour les usagers y pratiquant une activité sportive ou de loisirs.

 

Les nouveaux aménagements prévoient une entrée donnant sur la rue et l’aire de jeux, créant un parvis bien distinct dans le quartier. Cet espace dégagé a pour objectif d’attirer le promeneur, lui donnant une vue directe sur un hall d’entrée de 150 mètres carré mais également sur le bassin intérieur. Ce cheminement piéton invisible mais naturel, du parvis jusqu’à la piscine, invite les usagers à entrer.

 

En effet, une extension est réalisée afin de bien différencier les espaces « accueil », « vestiaires » et l’intérieur consacré aux différentes activités aquatiques. Le nouvel équipement permettra l’entière accessibilité aux personnes à mobilité réduite et prévoit plusieurs bancs à l’intérieur pour améliorer le confort des usagers. La coupole, quant à elle, perd son caractère ouvrant mais devient transparente, créant ainsi un design moderne et une atmosphère chaleureuse.

Financement du projet de la piscine

Le coût total de l’opération est estimé à 4 851 000 € TTC, réparti entre le coût des études (611 000 € TTC), des travaux (3 837 000 € TTC­) et de l’exploitation technique de la piscine (403 000 € TTC ). Les financeurs sont la région à hauteur de 552 809 €, la Métropole à hauteur de 1 117 500 € et le Département à hauteur de 550 000 €.

La durée des travaux est estimée à une année, permettant une réouverture de la piscine en octobre 2021.