Ecoles

Un blob comme animal de compagnie ?

Des élèves des écoles Chevreul, Saint-Just et Wallon, des collèges Diderot et Léger et du Lycée Colbert ont participé au projet national "Élève ton blob".

Publié le

Des élèves des écoles Chevreul, Saint-Just et Wallon, des collèges Diderot et Léger et du Lycée Colbert ont participé au projet national "Élève ton blob".

Le CNRS, centre national d’études spatiales, et l’astronaute Thomas Pesquet ont proposé aux élèves de conduire des expériences avec une créature étrange : un blob.

Audrey Cordier a travaillé avec sa classe de CM1-CM2 de l’école Henri-Wallon :

“Cette opération familiarise les enfants aux sciences. Plusieurs expériences sont menées dans les classes et en même temps dans l’espace à bord de l’ISS. Le blob est un organisme vivant monocellulaire. Il n’a pas de cerveau mais peut se déplacer de 1 à 4 cm par heure selon sa faim. Les blobs sont disposés chacun dans une petite boîte, nous en avons 5 en tout. La 1re expérience consiste à nourrir un blob une fois par jour avec des flocons d’avoine et la 2e, à voir comment il se comporte sans nourriture. Nous regardons ensuite les différences de développement sur terre et dans l’espace. Toutes les 30 minutes, nous prenons une photo que l’on partage avec Audrey Dussutour, la biologiste en charge du projet.”

Les élèves de Wallon sont très investis dans le projet. “C’est un être mais sans cerveau” livre Mariam. ”On a appris à mettre le blob dans l’obscurité.“ explique Lise. ”Une fois qu’il s’est étalé dans sa boîte, on prend un morceau sans moisissure et on le transvase dans une autre.“ ajoute Yasir.