Histoire

L'anecdote historique : une nouvelle école Sadako Sasaki

A la découverture de Sadako Sasaki !

Publié le

Le conseil municipal devrait décider de donner le nom de Sadako Sasaki au nouveau groupe scolaire qui ouvrira en septembre 2022 à côté de la piscine.

Le nom de cette nouvelle école répond à trois critères, être en lien avec l’origami qui est l’originalité architecturale du bâtiment, permettre de développer la féminisation de l’espace public et, bien entendu, avoir du sens symboliquement.

Alors pourquoi Sadako Sasaki ? La jeune japonaise est née à Hiroshima en 1943, touchée par les radiations de la bombe atomique en 1945, elle contracte une leucémie. La jeune fille, passionnée d’origami, se lance dans la conception de 1 000 grues en papier. Elle meurt à 12 ans en 1955 avant d’avoir terminé son œuvre qui est reprise par ses camarades de classes puis des enfants du monde entier. Aujourd’hui encore, ils lui rendent hommage en envoyant tous les ans des grues en papier à Hiroshima. Les origamis sont ensuite disposés au pied de la statue de Sadako Sasaki dans le Parc de la paix.

Sadako Sasaki est devenue un symbole de la paix qui saura, dans les années qui viennent, inspirer les jeunes Quevillaises et Quevillais scolarisés dans le nouveau groupe scolaire.

Découvrir l'histoire de Petit-Quevilly