Histoire

L'anecdote historique

Il y a 10 ans, 3 ours dominaient les rues Quevillaises.

Publié le

Rappelez-vous. En 2011, pendant 7 mois, 3 gigantesques ours bruns venus du Poitou-Charentes, contemplaient les rues de notre ville. Ils se sont d’abord installés sur le toit du Théâtre de la Foudre, puis en haut d’un immeuble de l’avenue Jacques Prévert, sur les toits de l’immeuble Chateaubriand près du square Marcel Paul et enfin sur celui de la salle du Sorbier des Oiseleurs, au parc des Chartreux. Si leur taille et leur fourrure si réalistes pouvaient laisser penser qu’il s’agissait de vrais animaux, ce n’était pourtant pas le cas.

Après avoir découvert les us et coutumes des Quevillais lors de leur séjour touristique, le moment était venu pour eux de retourner dans la Vienne. Un an après leur départ, l’Union Sportive Quevilly se qualifiait pour la finale de la Coupe de France. À l’annonce de cet exploit, les 3 mastodontes n’ont pas hésité une seule seconde à revenir pour célébrer l’événement sur le balcon d’un immeuble place Waldeck-Rousseau. Leur imposante carrure surprenait tous ceux qui arrivaient de l’avenue Jean-Jaurès ou de la Sud 3.

Puis, ils sont retournés à Tercé. Ils surplombent toujours les carrières de Normandoux, un ancien site industriel datant de 1850, aujourd’hui converti en un lieu culturel. Inscrits dans un décor arboré et végétal, ils donnent l’impression de se reposer au sommet des falaises de calcaire.

Découvrir l'histoire de Petit-Quevilly