Covid19

Covid 19 : point de situation

Suivez étape par étape les mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Publié le

Mis à jour le 14/03/2022

Suspension du pass vaccinal

Depuis le 14 mars 2022

  • Fin du port du masque en intérieur (sauf dans les transports collectifs).
  • Fin du pass vaccinal (sauf dans les établissements de santé, les Ehpad et les établissement accueillant des personnes en situation de handicap).
  • Fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées.
  • Fin du protocole en entreprise et de l'obligation du port du masque.

« Pass sanitaire »

  • Depuis le 14 mars, le « pass vaccinal » est suspendu jusqu'à nouvel ordre dans tous les endroits où  il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels...).
  • Le « pass sanitaire » reste toutefois en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraites, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

Source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 

 

Mis à jour le 07/03/2022

Allègements des mesures sanitaires

« Pass vaccinal »

  • À partir du 14 mars, l'application du « pass vaccinal » sera suspendue dans tous les endroits où  il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels...).
  • Passée cette date, le « pass sanitaire » restera toutefois en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraites, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.
  • Le masque n'est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au  « pass vaccinal » depuis le 28 février. Le port du masque en intérieur demeure dans les transports et les lieux clos non soumis au « pass vaccinal ».
  • Les règles relatives au « pass vaccinal » pour les personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois sont les suivantes : la dose de rappel doit être réalisée dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum.

Allègements des mesures sanitaires

  • Le 14 mars, le port du masque ne sera plus obligatoire. Tous les lieux les lieux sont concernés, sauf les transports collectifs de voyageurs et les établissements de santé.
  • Depuis le 28 février, le masque n'est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au  « pass vaccinal ». Le port du masque en intérieur demeure dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal. Pour rappel, depuis le 2 février, le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire.
  • Le port du masque n’est plus obligatoire dans les salles de spectacle, les salles de concert et les cinémas, depuis le 28 février 2022.
  • Les concerts debout ont repris, dans le respect du protocole sanitaire, depuis le 16 février.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est de nouveau autorisée depuis le 16 février.
  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, sont ouvertes dans le respect du protocole sanitaire depuis le 16 février. 
  • Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire, depuis le 2 février.
  • Manifestations et événements sportifs : le port du masque n'est plus obligatoire depuis le 28 février.

Éducation

  • Le protocole sanitaire est passé du niveau 3 au niveau 2 dans le premier degré pour l’ensemble du territoire métropolitain au retour des congés d’hiver de chaque zone (le détail de ce qu'implique ce changement de protocole) ;
  • Les épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai en raison de l'épidémie de Covid-19.

Déplacements

Depuis le 12 février 2022, les règles suivantes s’appliqueront aux frontières :

  • Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test ne sera exigé au départ. La preuve d’un schéma vaccinal complet redevient suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c’était le cas avant la diffusion du variant Omicron.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, l’obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France demeure, mais les mesures à l’arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu’ils viennent de pays de la liste « verte », caractérisée par une circulation modérée du virus.
  • Lorsque les voyageurs non vaccinés viennent d’un pays de la liste « orange », ils devront continuer de présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée. Les voyageurs qui seraient testés positifs devront s’isoler, conformément aux recommandations de l’Assurance maladie.

> Plus d'informations

    Vaccination

    • À partir du 14 mars, le « pass vaccinal » sera suspendu partout où il s’applique aujourd’hui. L’obligation vaccinale qui s’applique aux soignants restera en vigueur.
    • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
    • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, et depuis le 24 janvier, il l'est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.
    • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord de l'un ou l'autre des titulaires de l'autorité parentale.

    Tests

    • Depuis le 28 février 2022, les personnes contacts n'ont plus à réaliser qu'un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2. C'est-à-dire deux jours après avoir eu l'information d'avoir été en contact avec une personne testée positive.
    • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
    • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

    Travail

    • Le télétravail n'est plus obligatoire mais reste recommandé.
    • Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été élaboré. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici.

    Source : Préfecture de la Seine-Maritime

       

      Mis à jour le 02/02/2022

      Fin de l'obligation du port du masque en extérieur

      À compter du mercredi 2 février, le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire dans le département de la Seine-Maritime.

      Afin de limiter les risques de contaminations le respect des gestes barrières y compris en extérieur reste nécessaire. Lorsque le respect de la distanciation sociale n'est pas possible à l'extérieur, le port du masque reste recommandé !

      Source : Préfet de la Seine-Maritime

       

      Mis à jour le 19/01/2022

      Le port du masque obligatoire en extérieur sous certaines conditions

      À compter du mercredi 19 janvier le port du masque dans le département est désormais limité aux zones et heures de forte circulation et concentration des personnes, empêchant d'assurer la distanciation physique.

      Le port du masque en extérieur est obligatoire dans toutes les communes du département, pour toute personne de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, dans les zones et cas suivants :

      • sur les marchés quelle que soit leur nature, brocantes, ventes au déballage de plein air ou couverts ;
      • dans les rassemblements publics réunissant plus de 10 personnes, incluant les festivals, déambulations et manifestations revendicatives déclarées, quelle que soit leur nature culturelle, cultuelle, sportive ou festive ;
      • aux abords des gares, stations, arrêts de bus, dans un périmêtre de 50 mètres ;
      • aux abords des centres commerciaux dans leurs horaires d’ouverture ;
      • aux abords des établissements scolaires dans un périmètre de 50 mètres et dans les horaires de rentrées et sorties des classes ;
      • aux abords des édifices et lieux de cultes dans un périmètre de 50 mètres dans les horaires des cérémonies et offices organisés ;
      • dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public ;
      • dans les zones piétonnes à forte densité commerciale entre 8h et 22h.

      De manière générale, le port du masque est rendu obligatoire pour les personnes intégrant une file d'attente en extérieur, quel que soit le lieu situé sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public. L’obligation de port du masque prévue par cet arrêté ne s’applique pas :

      • Aux personnes en situation de handicap, munies d’un certificat médical et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus. ;
      • À toute personne pratiquant une activité physique ou sportive sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ;
      • Aux activités à caractère strictement professionnel qui s'exercent sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public dans les conditions prévues par des protocoles sanitaires professionnels dédiés.

      L’arrêté est applicable dès le mercredi 19 janvier 2022, jusqu’au vendredi 28 février 2022 inclus, période révisable en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Par ailleurs, le préfet rappelle à l'ensemble des Seinomarins l'importance du strict respect des mesures et gestes barrières au quotidien, dans le contexte épidémique actuel. En intérieur comme en extérieur, la responsabilisation de chacun permettra de lutter contre la propagation du virus.

      Source : Préfet de la Seine-Maritime

       

      Mis à jour le 04/01/2022

      Port du masque obligatoire, télétravail, vaccination... découvrez les dernières mesures en vigueur pour lutter contre la propagation du coronavirus. 

       

      Mesures nationales > https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

      Mesures départementales > https://www.seine-maritime.gouv.fr/

      Parmi celles-ci :

      • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
      • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans.
      • Le port du masque est obligatoire en extérieur dès 11 ans dans tout le département.
      • Le port du masque devient obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les transports collectifs et dans les lieux recevant du public.

       

      Pour rappel, des tests PCR sont pratiqués au CHU Saint-Julien sur rendez-vous uniquement (02 32 88 18 82 ou https://www.doctolib.fr/) et au Laboratoire Defrance sans rendez-vous (96 avenue Jean Jaurès - 02 35 63 54 55)

       

      Trouver un centre de dépistage : https://bit.ly/3Hwv6IM

      Trouver un centre de vaccination :  https://bit.ly/3331h3m

       

      Restez prudents et respectez les gestes barrières !