Flashinfos
Seine Innopolispano Nerudapano-sculpturespano-theatre

événements

Les grandes dates

1035 : Hellouin fonde l'abbaye du Bec à laquelle il lègue tous ses biens dont le territoire de Petit-Quevilly, qui devient une seigneurie cléricale.

1150 : Henri II Plantagenêt, duc de Normandie et roi d'Angleterre, fonde la maison royale dans le parc du Rouvray du côté des Bruyères. De cet ensemble ducal ne subsiste que la chapelle Saint-Julien.

1183 : l'extension de la lèpre incite le roi Henri II Plantagenêt à confier le domaine qui prendra le nom de Saint-Julien aux religieuses chargées d'abriter les jeunes lépreuses (les Mezelles) dans " l'aula pualarum " (salle des Pucelles).


1207 : Philippe Auguste ayant chassé Henri II établit une charte qui régit les Bruyères Saint-Julien. Elle restera en vigueur durant six siècles.


1366 : fermeture de la léproserie.


1509 : consécration de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul près de la mare.

1600 : installation des Chartreux de Gaillon dans le Prieuré Saint-Julien.

1682 : les Chartreux rouennais de Notre Dame de la Rose rejoignent le Prieuré Saint-Julien.

1771 : création d'une école de filles.

1790 : Petit-Quevilly élit son premier maire, Pierre Delamare, et devient une commune.

1808 : ouverture de l'usine Malétra.

1835 : ouverture d'une filature qui deviendra La Foudre.

1838 : création d’une subdivision de compagnies de sapeurs-pompiers.

1843 : ouverture par Guillaume Lecointe d'un refuge où il crée une colonie agricole pour jeunes détenus.

1845 : construction de l'actuelle mairie par Monsieur Maillard, la mairie précédente se trouvait près de l'église Saint-Pierre.


1857: visite de Napoléon III et Eugènie à la filature de la Foudre.

1867
: ouverture de lits d'hospice dans le refuge acheté à Guillaume Lecointe par Léon Malétra.

1877 : ouverture de la ligne de tramways tirés par des chevaux puis par des machines à vapeur.

1883 : mise en service le 7 janvier de la ligne de chemin de fer Rouen Orléans. 11 trains par jour dans chaque sens de Quevilly à Elbeuf.

1888 : annexion par Rouen de près de 200 hectares, entre le chemin de fer et la Seine (loi du 10 avril 1888). Petit-Quevilly perd son accès direct à la Seine.


1889 : ouverture de la bibliothèque municipale.

1898 : ouverture de l'église en planches consacrée à Saint-Antoine de Padoue, installée dans un bâtiment ayant servi à l'exposition internationale de Rouen en 1896. L’église en brique est terminée en 1916.

1902 : naissance de l'USQ.

1909
: explosion de la raffinerie de pétrole Lille et Bonnières qui fait cinq victimes.

1914 : ouverture du cinéma Excelsior.

1927 : l'US Quevilly joue la finale de la coupe de France de football contre Marseille.

1943 : démantèlement du maquis de Barneville par la milice française et l’armée allemande.

1967 : jumelage de Petit-Quevilly avec la ville allemande de Premnitz.

1969 : inauguration du théâtre Maxime Gorki qui succède à l'Excelsior.

1994 : inauguration du métro sur gazon, inauguration de la bibliothèque François Truffaut.

1996 : jumelage de Petit-Quevilly avec la ville portugaise de Santa-Marinha.

1999 : départ de la caserne Tallandier.

2002 : l’USQ fête son centenaire

Mentions Légales  | Plan du site

2014 © Ville Petit Quevilly
Développement et intégration - Au-delà des Pixels