Seine Innopolispano Nerudapano-sculpturespano-theatre

événements

L'histoire en quelques mots

L’existence de Petit-Quevilly ne remonte certainement pas au-delà du Xe siècle. C’est en effet à la suite des grands défrichements entamés sous le règne du premier duc de Normandie, Rollon, que Petit-Quevilly fait son entrée dans l’Histoire avec l’apparition d’un village autour de la mare située à l’emplacement de la mairie actuelle. Dans le même temps, un domaine de chasse est aménagé dans le sud de la commune pour le roi d’Angleterre et duc de Normandie : Henri II Plantagenêt. Celui-ci est doté d’un manoir et de la chapelle Saint-Julien qui seront transformés après 1183 en léproserie.


En 1260, le village compte environ 300 habitants vivant essentiellement de l’exploitation agricole des maigres terres quevillaises.
Ayant acquis une certaine importance, Petit-Quevilly est érigé en paroisse autonome au début du XVe siècle et se dote de l’église Saint-Pierre qui est consacrée le 1er octobre 1509.


En 1667, les moines chartreux viennent installer à Petit-Quevilly la chartreuse Saint-Julien sur un domaine de plus de 50 hectares entièrement clos.
Avec la Révolution de 1789,  la paroisse est transformée en commune qui compte alors 800 habitants.


Cependant, jusqu’au XVIIIe siècle, les limites territoriales de la paroisse quevillaise demeurent mal définies ce qui fait l’objet de procès entre les habitants de Grand-Quevilly et de Petit-Quevilly au sujet de terrains revendiqués par chacun des deux villages.


En 1811, le préfet de la Seine-Inférieure entérine le partage des Bruyères Saint-Julien exploitées depuis le XIIIe siècle en indivision entre les habitants de Rouen et de sa banlieue. Par cette décision, les limites de Petit-Quevilly, qui s’étend dorénavant sur 652 hectares, sont clairement définies.


Trois ans auparavant, la commune a vu s’implanter une première usine de produits chimiques propriété de Pierre Malétra. La proximité de Rouen et du fleuve, qui borde Petit-Quevilly jusqu’en 1886, va favoriser l’essor industriel de la commune qui sera particulièrement marqué à partir des années 1830-1840.

Mentions Légales  | Plan du site

2014 © Ville Petit Quevilly
Développement et intégration - Au-delà des Pixels