Flashinfos
Seine Innopolispano Nerudapano-sculpturespano-theatre

événements

L’hôpital Saint-Julien

Situé à l’emplacement du manoir royal d’Henri II Plantagenet, le bâtiment principal de l’hôpital Saint-Julien est édifié par les moines Chartreux, au XVIIIème siècle, comme annexe de leur couvent du Petit-Quevilly.

Vendu avec l’ensemble de la propriété en 1822, la bâtisse est réaménagée en 1842 et sert de « refuge » pour les colons de la colonie agricole pour jeunes détenus fondée par Guillaume Lecointe.

En 1862, le sieur Alexandre lègue à sa mort 500 F pour la création d’un hospice à Petit-Quevilly. Cette idée est vivement soutenue par l’industriel Léon Malétra alors maire de la commune.

Toutefois, son décès en 1867, ne permet pas de mener à terme ce projet. Emile Malétra le nouveau maire de Petit-Quevilly s’emploie alors à poursuivre l’œuvre de son frère et à doter la commune d’un hospice.

Pour cela, il fait don à celle-ci du bâtiment de la colonie agricole dont-il s’est porté acquéreur après sa fermeture en 1865.

Après travaux, l’hospice peut ouvrir ses portes en 1868. Celui-ci est d’abord divisé en deux parties : un hospice pour les vieillards et un hôpital pour les blessés et malades.

En 1932, l’hospice fait l’objet d’importants travaux d’agrandissement et de modernisation. Ceux-ci permettent d’obtenir de nouveaux services comme la médecine spécialisée en phtisiologie et la médecine générale.

L’inauguration de l’hôpital agrandi a lieu le 13 novembre 1932 en présente du Ministre de la santé Justin Godard.

Durant la Seconde guerre mondiale, une section provisoire de maternité et de chirurgie sont créées à l’hôpital Saint-Julien afin de palier le problème de l’acheminement des patients vers les hôpitaux de Rouen rendu difficile par la rupture des ponts entre les deux rives de la Seine.

Au lendemain de la guerre, l’augmentation de la fréquentation de l’hôpital Saint-Julien par les habitants de la rive sud de la Seine oblige à une réorganisation des services et à la mise en place de nouveaux moyens.

Dans les années 1990, l’hôpital de Petit-Quevilly fusionne avec le CHU de Rouen et fait l’objet de nouveaux travaux afin d’en améliorer les performances.

hpital st julien1

Mentions Légales  | Plan du site

2014 © Ville Petit Quevilly
Développement et intégration - Au-delà des Pixels